Activit� physique : bienfaits pour la sant� et le bien-

16 May 2018 11:42
Tags

Back to list of posts

Par le personnel de l'h�pital SickKids

D�couvrez comment l�activit� physique peut am�liorer la sant� physique, le fonctionnement du cerveau et l�humeur de votre enfant.

A retenir

L�activit� physique garde le corps fort et en sant�. Elle am�liore la sant� mentale en diminuant la d�pression, l�anxi�t�, la douleur et la solitude.

L�activit� physique am�liore la concentration, le rendement scolaire, le sommeil et le niveau d��nergie.

Ceux qui font de l�activit� physique sur une base r�guli�re ont de meilleurs liens avec les autres et une image plus saine de leur corps.

Une activit� physique r�guli�re contribue � la croissance de votre enfant de diff�rentes fa�ons. Non seulement contribue-t-elle � sa sant� physique, mais elle aide aussi � am�liorer le fonctionnement de son cerveau et son bien-�tre �motionnel.

Bienfaits de l�activit� activité physique r�guli�re

L�activit� physique r�guli�re contribue � renforcer les habilet�s motrices de votre enfant. Elle contribue aussi, bien s�r, au renforcement des os et favorise le d�veloppement d�un c�ur sain et de muscles plus forts. L�activit� physique aide aussi votre enfant � maintenir un poids sant�.

L�exercice d�intensit� mod�r�e peut m�me aider � soulager certaines douleurs chroniques (� long terme) en conservant la fonction physique et en diminuant la fatigue.

En plus de procurer des bienfaits physiques g�n�raux, une activit� r�guli�re permet aussi de soulager les sympt�mes du syndrome pr�menstruel chez les filles. L�exercice mod�r� aide le corps � produire des hormones appel�es endorphines. Il s�agit d�antidouleurs naturels qui peuvent soulager la douleur au ventre et au dos et aussi am�liorer l�humeur.

Bienfaits de l�activit� pour le fonctionnement du cerveau

Cela ne semble peut-�tre pas �vident, mais l�activit� physique joue un r�le important dans le d�veloppement du cerveau et le soutien des fonctions mentales essentielles.

La recherche montre que l�exercice r�gulier d�intensit� mod�r�e peut augmenter la taille de l�hippocampe. Il s�agit d�une r�gion du cerveau activ�e par les fonctions d�apprentissage et de la m�moire. S�entra�ner contribue aussi � lib�rer des facteurs de croissance. Il s�agit des neurotransmetteurs dans le cerveau qui ont un effet sur la croissance et la survie des nouvelles cellules c�r�brales et sur les vaisseaux sanguins dans cette r�gion.

L�activit� physique renforce aussi les habilet�s motrices (par exemple, la coordination oculo manuelle). Elle favorise la r�flexion et la capacit� de r�soudre des probl�mes et elle am�liore la concentration et l�apprentissage. Il n�est pas surprenant de constater que tous ces facteurs combin�s am�liorent le rendement scolaire. En fait, le simple fait de jouer dehors avec des amis, de fixer des objectifs non scolaires et d'en voir les progr�s peuvent aider � recentrer le cerveau quand vient le temps de faire du travail scolaire.

Bienfaits de l�activit� pour la sant� mentale et � repos de d�pression, �prouve de l�anxi�t� ou passe simplement une mauvaise journ�e, faire de l�exercice peut �tre la derni�re chose qu�il a � l�esprit. Cependant, l�activit� physique peut grandement contribuer au bien-�tre mental. Les endorphines que le cerveau lib�re pendant les exercices aident � am�liorer l�humeur, le niveau d��nergie et m�me le sommeil. Ensemble, ces effets positifs aident � am�liorer la confiance en soi et la r�silience.

L�exercice peut :

r�duire l�anxi�t�;

renforcer les liens avec les autres;

am�liorer l�image corporelle.

R�duire l�anxi�t�

Les personnes qui �prouvent une anxi�t� accrue ont tendance � se concentrer sur les choses qui provoquent de l�anxi�t�. Cela les rend encore plus anxieux, cr�ant ainsi un cercle vicieux. L�exercice permet � l�enfant anxieux de briser le cycle. Il doit porter toute son attention sur les besoins d�coulant de l�activit� physique et acqu�rir de nouvelles comp�tences. Ainsi, il a le sentiment d�accomplir quelque chose. Consultez votre m�decin si votre enfant pr�sente des sympt�mes de l'anxi�t�.

Renforcer les liens avec les autres

Si un enfant ou un jeune se sent seul et ne peut pas se faire des amis, faire de l�activit� physique avec d�autres peut lui donner un sentiment d�appartenance et de solidarit�. Un enfant ou un jeune atteint du trouble d�anxi�t� sociale trouve difficile d��tre dans un groupe. Mais, s�il peut se centrer sur une chose en particulier, comme un sport, la pression sociale est quelque peu all�g�e. Au fil du temps, le simple fait de partager des exp�riences, d��tablir des liens et de viser � atteindre des objectifs communs peut aider l�enfant � trouver son �quilibre et � acqu�rir la confiance de parler en classe. Si les activit�s sont ax�es sur l��cole, cela peut aussi favoriser des liens d�amiti� � l��cole.

Am�liorer l�image corporelle

Quand votre enfant voit qu�il est agr�able de pouvoir danser, sauter, marcher, courir, s��tirer et jouer, il est plus apte � vouloir continuer � faire de l�activit� physique tout au long de sa vie. Voir et appr�cier ce que son corps peut faire, au lieu de ce � quoi il ressemble, est un excellent moyen pour un enfant de cultiver une image saine de son corps. Il est important d�aider votre enfant � en prendre conscience d�s que possible. Par votre propre comportement, vous pouvez jouer un r�le dans la promotion d�une image corporelle saine.

Le d�sir de para�tre mince ou muscl� est souvent plus fort chez les pr�-adolescents et les jeunes. Votre enfant est moins apte de poursuivre un id�al physique qui comporte des dangers s�il a une perception saine de la notion de � bien para�tre � et qu�il comprend que c�est le r�sultat d�habitudes saines et �quilibr�es qu�on adopte d�s ses premi�res ann�es.

Comments: 0

Add a New Comment

Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License